Comparatif entre 13 bourses virtuelles et 3 « jobcrawlers »

Que valent les bourses virtuelles pour trouver un emploi ?
Surtout quand on a une idée précise en tête ?
Et que penser des « job-crawlers » ? 

Les résultats de nos tests effectués le 18 octobre 2000 de 18h à 20h sont quelque peu décevants.

Notre première étude se voulait simple. Deux scénarios, l’un dans l’informatique, l’autre hors informatique : je cherche un poste de webmaster, je cherche un poste de juriste, à chaque fois quelque part en Suisse romande. 

Avec les 13 bourses d’emploi virtuelles et les 3 job-crawlers recensés par notre portail (catégorie 1et 3 de la rubrique Emplois), nous nous attendions à trouver au moins 30 offres pour webmaster et peut-être 10 offres pour juristes. Notamment grâce aux « job-crawlers », ces sites allant chercher pour vous sur d’autres sites avec offres d’emplois des réponses supplémentaires.

Et bien, non. C’est nettement en dessous. Jugez en vous même !

Seulement 5 des 16 sites visités disposaient d’une ou plusieurs offres de webmaster et, pour les juristes, ce nombre s’est réduit à 2 sites, d’ailleurs différents ! 
Au total, 11 offres seulement pour ces 2 profils dans toute la Suisse romande.

Les gagnants :
Jobs.ch, Skillworld.com, Idealjob.com, JobUp.ch, Human Line (webmaster) 
Swissclick, Topjobs (juriste)

A titre de comparaison, les sites d’agences connues tels Adecco (via Computerpeople), Manpower ou , pour les informaticiens, CBA permettaient d’identifier 10 postes de webmaster en Suisse romande.

Le test a cependant révélé un bel atout : la recherche sur tous ces sites est presque toujours rapide et confortable. 

Mis à part Swissclick/Jobclick et Jobpilot pour lesquels l’attente de certaines pages a parfois dépassé 30 secondes, ou encore Emploi.ch et Human Line avec des pages chargées après 15 secondes, tous les autres sites ont fournit la majorité de leurs pages en 2 à 5 secondes sur le poste utilisé, même pour les pages qui sont le résultat d’une requête personnelle. 

Tout de même assez remarquable. Les 3 job-crawlers (Jobs.ch, Netjobs.ch, Emploi.ch) ainsi que JobUp sont les 4 sites qui permettent d’introduire directement le mot-clé. Donc un clic à partir de la page directe recensée par Portail-emploi.ch, puis saisie du mot suivi d’un 2e clic et déjà d’éventuels résultats vous sont proposés. 

Pour les bourses SECO, La Liberté et le Nouvelliste, le mot-clé s’introduit après un clic supplémentaire : respectivement le dessin de la Suisse romande, la rubrique Emploi ou la fonction Offres. 

Ces 7 sites à « mot-clé » ont délivré les résultats suivants :

Webmaster
Juriste
Jobs.ch (crawler)
3 sur 8
0
JobUp
1
0
Netjobs
0
0
Emploi.ch
0
0
SECO
0
0
Nouvelliste
0
0
La Liberté
0
0

Pour jobs.ch, sur les 8 résultats semblant concerner la Suisse romande, seuls 3 offres étaient en réalité conformes aux critères Webmaster et Suisse romande.

Tous les autres sites exigent de procéder par sélection de catégories prédéfinies : secteur tels Informatique/Internet, Computer science, Internet/Multimedia ou Organisation/Droit, Fiduciaire/Conseil juridique, puis critères liés à la dimension territoriale : international, suisse, région et/ou cantons. 

Dans le contexte de nos recherches très ciblées sur « webmaster » et « juristes », ces manières de procéder ont plusieurs inconvénients :
– le découpage ne donne aucune porte d’entrée : ainsi internet-job, vaud-online, skillworld n’ont par exemple aucune rubrique faisant référence au droit
– le découpage est en allemand (Human line, ) ou en anglais (Idealjob), ce qui peut rendre les choix plus délicat. Ou territorialement, il reste limité à la Suisse entière
– les résultats peuvent être de longues listes où il faut soi-même identifier les postes recherchés : jobs.ch livre ainsi 102 postes « informatiques » qu’il faut parcourir pour trouver 6 offres de webmaster, mais aucune pour la Suisse romande. Ou Topjobs une liste de 172 offres, puis 48 si on affine sur la Suisse romande… mais aucune offre de Webmaster. Si la majorité de ces listes se limitent au titre de l’offre ou à un résumé, certaines livrent l’ensemble des descriptifs (p.ex. Vaud-online), rendant la lecture désagréable si le nombre de postes proposés est élevé
– sur certains sites, une recherche romande ne peut se faire que par canton et oblige ainsi à faire 6 interrogations successives.

Notons aussi l’avantage de résultats sous forme de longues listes : on peut repérer des postes recherchés avec mots proches (p.ex. Web designer, Web publisher, Web strategist). A noter que ces termes peuvent s’avérer très utiles lors de futures requêtes.

Ces 9 sites, un peu plus lourds à manier, ont donné les résultats suivants : 

Webmaster
Juriste
Skillworld
2
0
Idealjob.com
2
0
Human Line
1
0
Topjobs
0
1
Swissclick
0
1
Internet-job
0
0
Jobs.ch
0
0
Jobworld
0
0
Vaud-online
0
0

Conclusion

Les 2 tests effectués confirment qu’une recherche d’emploi sérieuse oblige à travailler avec plusieurs sites et confirme le besoin, détecté à la naissance de Portail-emploi, d’avoir au départ de ses investigations un portail des sites aussi complet que possible. 

Les puissants moyens de promotion de sites tels Jobpilot, Topjobs, Human Line, Swissclick ne se traduisent étonnamment pas, en Suisse romande et sur base de ces 2 tests, par des offres plus nombreuses. 

D’autre part, les rares « Jobcrawler » répertoriés à ce jour par Portail-emploi, obtiennent des résultats très variables : mention bien à jobs.ch, déception pour Netjobs et Emploi.ch. 

L’efficacité est séduisante au départ : la liste des offres trouvées pour jobs.ch, est souvent plus longue que les autres sites, mais le travail d’identification qui suit reste important et mène parfois à des offres sans rapport avec la recherche effectuée. Ainsi les résultats reçus pour la recherche « webmaster » ont conduit à des postes d’analyste-programmeurs ou à des listes de plsu de 40 profils informatiques où le mot webmaster n’a pas été identifié.

Rappel des conditions du test
Date : 18 octobre, de 18h à 20h
Sites testés : tous ceux des catégories 1 et 3 de la rubrique Consulter Emplois
Adresses utilisées : celles répertoriées sous le libellé « Lien direct » de Portail-emploi.ch
Mots utilisés : webmaster et juriste.

19.10.2000
Roland, Sylvie et Marc
Portail-emploi.ch